Image blog Les crèmes solaires

La crème solaire est l’alliée indispensable de votre été !

Mais comment fonctionne-t-elle ?

Qu’est-ce qu’une crème solaire ?

Une crème solaire est un produit ayant pour but de protéger la peau des rayonnements du soleil.

Les produits protecteurs peuvent être sous forme d’huile solaire mais les lotions sont plus généralement utilisées.

Une crème solaire est une simple émulsion : une dispersion huile dans eau avec un émulsifiant pour stabiliser le mélange.

Ce sont les actifs qui vont jouer un rôle dans la protection solaire. Le principe est de « bloquer » le passage des UVB.

Il s’agit de filtres UV.

Il en existe deux : les filtres minéraux et les filtres chimiques.

Les filtres chimiques

Composés organiques, les filtres chimiques absorbent la lumière ultraviolette. La crème, avec ces filtres crée une couche sur la peau.

Le principe est le même que la mélanine. L’oxybenzone, dérivé du benzophénone est le filtre le plus couramment utilisé notamment parce qu’il est soluble dans la plupart des « bases » utilisées. Cependant il est très allergène, d’autant plus que les filtres chimiques « organiques » sont absorbés par l’épiderme.

Les filtres minéraux

Les filtres minéraux sont des matières premières opaques qui réfléchissent la lumière.

On trouve par exemple l’oxyde de zinc, le dioxyde de titane, le kaolin.

Ils agissent comme des « miroirs » et ne pénètrent pas la peau. Initialement, ils étaient peu appréciés car rendaient les lotions difficiles à étaler et laissaient des traces blanches.

Mais des progrès ont été réalisés, réglant le problème. De plus ils ont l’énorme avantage d’être stables. Inconvénient : la taille des particules compte : plus elle est petite plus la protection est efficace. Se pose alors le problème des nanoparticules.

Le fonctionnement des filtres.

Pour fonctionner, une lotion ne doit pas être sensible à la lumière et être stable. Pour cela la « base » de la crème doit être adaptée.

Certains éléments vont rendre des stables des filtres pouvant être dégradés par la lumière.

De même, après quelques heures d’activité, les filtres perdent de leur efficacité.

Les Indices SPF.

L’indice SPF  » Sun Protector Factor « est corrélé à l’indice UV. Celui-ci est une échelle de mesure du rayonnement du soleil et des risques pour la santé.

L’indice SPF quant à lui représente le niveau de protection de votre crème solaire.

Il est divisé de la manière suivante :

SPF 6 à 10 : protection faible

SPF 15 à 25 : protection moyenne

SPF de 30 à 50 : protection haute

SPF 50 + : protection très haute.

Il est cependant à noter que la hausse de protection n’est pas proportionnelle : par exemple la marge de progression est très faible après le SPF 30.

Cependant, il est conseillé aux peaux claires d’utiliser à minima une protection haute voire très haute.

L’impact écologique

Les crèmes solaires ont un impact écologique important. En effet, après application, vous allez faire trempette. Et là, votre crème part en partie dans l’océan.

Les nanoparticules nuisent aux écosystèmes aquatiques. Elles ont des conséquences notamment sur le système de reproduction des poissons, et tuent le plancton. De même les composants chimiques des crèmes non bio ont des répercussions directes sur le corail : blanchissement, mort.

Pourquoi Bio Ethik déconseille les crèmes solaires maison

Bio Ethik déconseille les crèmes solaires maison car elles n’apportent aucune assurance en termes de sécurité. Le SPF n’est pas vérifiable, et trop faible, la crème sera insuffisante.

Partagé :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Table des matières

Découvrez la boutique d'Orléans

Réseaux sociaux

Articles populaires

Articles similaires