Image blog l'été, le soleil et ma peau

L’Été, le Soleil et Ma Peau

Voilà les beaux jours qui reviennent, il est temps de préparer notre peau pour l’été.

On a passé l’hiver bien couvert et la peau a besoin de respirer pour que l’on retrouve bonne mine, fini la peau sèche et le teint gris, on se lance pour avoir une peau lumineuse tout l’été !

Préparer sa peau au bronzage

Commençons par un gommage qui va réveiller notre peau en douceur. L’idéal est de gommer sa peau une à deux fois par semaine, on peut utiliser un gant loofah 100 % végétal et naturel ou bien fabriquer son gommage avec des agents gommants comme le marc de café, le sable, le sucre ou bien le bicarbonate de soude très doux pour le visage.

Le plus important étant d’éviter les billes plastiques qui polluent notre jolie planète alors que des alternatives existent. Le gommage va débarrasser la peau des cellules mortes et rendre la peau plus lisse et le teint plus éclatant. Après l’exfoliation il faut passer à l’hydratation et la nutrition avec une bonne crème. Appliquer en doux massages quotidiennement pour de meilleurs résultats. Différents actifs peuvent aider à préparer la peau au soleil comme ceux à base de carotte ou l’huile d’abricot qui donne bonne mine dès l’application. Pour les impatientes on peut même utiliser la DHA pour un joli teint hâlé avant même de s’être exposé au soleil.

Bien sûr on peut aussi voir du côté de l’alimentation en favorisant les aliments comme la carotte, la tomate, le melon, les abricots, les pêches et les poivrons pour faire le plein de nutriments. On n’oublie pas de boire régulièrement de l’eau pour s’hydrater et on profite des bienfaits d’huiles première pression à froid pour les acides gras essentiels à notre jolie peau. Certains compléments alimentaires peuvent aussi aider à préparer la peau comme l’Urucum, la Carotte et l’Huile de Bourrache.

Le soleil et ma peau.

Le Soleil produit un rayonnement, formé de radiations électromagnétiques, c’est-à-dire qu’elles se propagent sous la forme d’onde caractérisée. Il s’agit du « Spectre solaire ».

On divise celui-ci selon la longueur d’onde des différentes radiations.

À retenir : Plus la longueur d’onde est courte, plus elle est  » dangereuse ».

Les UVC ont une longueur d’onde entre 200 et 280 nanomètres ; ils sont stoppés par la couche d’ozone.

Les UVB ont une longueur d’onde entre 280 et 315/320 nm.

Les UVA ont une longueur d’onde entre 315/320 et 400 nm.

L’homme n’est communément soumis qu’aux longueurs d’ondes suivantes : UVB, UVA, Infrarouges et « visibles » (le rayonnement visible a pour résultat la lumière du jour).

La peau est soumise constamment à ces radiations.

Plus les longueurs d’onde sont grandes, plus la pénétration dans la peau est importante :

Les UVB vont pénétrer à environ 10% du derme, les UVA à 20%.

La couche cornée absorbe 70% des UVB.

Les Infrarouges pénètrent l’hypoderme (Rappel des couches de la peau : Épiderme, derme, hypoderme)

Effet des infrarouges sur ma peau

Les infrarouges sont responsables de la sensation de chaleur.
Cela entraînant une vasodilatation thermique, et la mise en route du mécanisme de thermorégulation les IR peuvent entraîner des rougeurs de chaleur (pas des coups de soleil, donc) et de la sueur.

Effet des UVB sur ma peau

Les UVB nous permettent de synthétiser la vitamine D ; pour cela, une dizaine de minutes par jour d’exposition sont suffisantes.
Les coups de soleil sont aussi dûs aux UVB.
Il y a plusieurs intensités de coups de soleil, dépendantes de la dose d’UV reçue ; selon le temps d’exposition, mais aussi et surtout le moment d’exposition.

Cette  » brûlure » est une réaction inflammatoire.

Les dégâts au niveau des cellules de l’épiderme sont importants. Visuellement nous avons donc cet érythème, qui apparaît entre 3 et 5 heures après le début de l’exposition responsable.

L’épaississement de l’épiderme afin de protéger des UV, est dû aux UVB.

Le bronzage durable est lui aussi dû à ces UV : la synthèse des mélanines est accélérée ; il ‘agit d’un mécanisme d’autodéfense de l’organisme.

Sachez qu’il reste cependant insuffisant face aux effets du soleil.

Les UVB sont aussi responsables de soucis de photosensibilisation et de cancers cutanés.

Effet des UVA sur ma peau

Un « faux » bronzage temporaire. Votre peau après exposition est hâlée, mais ce hâle disparait au bout de quelques heures.
Il s’agit d’un effet des UVA. Les UVA sont aussi responsables du vieillissement cutané, mais aussi de soucis de photosensibilisation.
Les UVA sont aussi responsables de cancers cutanés.

Protéger sa peau

Il est nécessaire de protéger sa peau avec des cosmétiques spécifiques pour bronzer en toute sécurité.
La protection solaire doit être adaptée à votre phototype ainsi qu’aux conditions d’expositions, on n’utilise pas la même protection pour un déjeuner en terrasse à Paris et une journée à la plage aux Maldives.

Phototype 1

  • Caractéristiques :
    • Peau très blanche, laiteuse
    • Cheveux souvent roux ou blonds
    • Taches de rousseur
  • Réactions au soleil :
    • Brûle toujours
    • Ne bronze jamais
    • Très sensible au soleil (voir intolérant)

Phototype 2

  • Caractéristiques :
    • Peau très claire
    • Cheveux généralement blonds à châtains
    • Taches de rousseur fréquentes
  • Réactions au soleil :
    • Brûle toujours
    • Bronze très légèrement et lentement

Phototypes 3

  • Caractéristiques :
    • Peau intermédiaire
    • Cheveux châtains à bruns
    • Quelques taches de rousseur possible
  • Réactions au soleil :
    • Brûle parfois
    • Bronze graduellement
    • Bronzage moyen

Phototype 4

  • Caractéristiques :
    • Peau mate
    • Cheveux bruns ou noirs
    • Pas de taches de rousseur
  • Réaction au soleil :
    • Brûle rarement
    • Bronze bien
    • Bronzage foncé

Phototype 5

  • Caractéristiques :
    • Peau brune
    • Cheveux noirs
    • Pas de tache de rousseur
  • Réaction au soleil
    • Brûle rarement
    • Bronzage toujours
    • Bronzage très foncé

Phototype 6

  • Caractéristiques :
    • Peau noire
    • Cheveux noirs
  • Réaction au soleil :
    • Brûle rarement

Même si les derniers phototypes sont moins sensibles aux effets du soleil, ils nécessitent quand même une protection et n’oubliez pas que des expositions excessives et répétées sont nocives pour tout le monde.
Pour protéger sa peau il faut utiliser des filtres solaires, ils vont empêcher la pénétration dans l’épiderme des rayons UV et éviter leurs effets sur l’épiderme.

On limite l’exposition et pour nos petits bouts on n’oublie pas chapeau, lunette de soleil, crème IP50 et tee-shirt parce que leur peau est vraiment très fragile.

Fabriquer son produit de protection solaire

Il est difficile de fabriquer un produit de protection solaire efficace sans test en laboratoire mais certaines huiles et certains actifs sont efficaces.

C’est le cas de l’huile de Karanja par exemple qui est riche en pongamol dont la faculté est d’absorber les UV, l’huile d’Olive et de Coco auraient également des capacités de protection face aux UV.

L’Oxyde de Zinc est un filtre minéral qui permet une protection face aux UV.

Des recettes de crèmes solaires maison se trouvent sur internet, mais il est nécessaire de faire preuve de prudence et de suivre une recette testée en laboratoire et la suivre au gramme près pour obtenir une protection sûre.

Coup de soleil

Le coup de soleil est une brûlure au 1er ou 2nd degré. Les rayons UVB provoquent une altération au niveau de l’ADN des cellules de l’épiderme ce qui entraîne une réaction inflammatoire avec rougeur et douleur.

Il apparaît rapidement après l’exposition entre 3 et 5h mais atteint son point culminant après 24h.

La peau brûlée est sensible et ne doit plus être exposée, les coups de soleil à répétition sont néfastes et impliqués dans le déclenchement des cancers de la peau.

Alors en cas de coup de soleil qu’est-ce qu’on fait ?

L’application de gel d’aloe vera fait beaucoup de bien surtout s’il sort du frigo, on peut y ajouter du macérât huileux de calendula pour ses vertus cicatrisantes et anti inflammatoire.

On peut aussi utiliser des huiles essentielles comme celle de Lavande aspic ou la Camomille Romaine pour leurs pouvoirs apaisants et réparateurs.

Conserver son bronzage

Voilà vous êtes bronzé et vous aimeriez garder ce joli teint au moins jusqu’à la rentrée.

Pour le gommage on continue une ou deux fois par mois pour garder un bronzage lumineux.

Chaque jour on continue de se masser avec de la crème pour apaiser et réparer la peau sinon on obtiendra de la peau de croco sur notre joli bronzage.

Une huile avec quelques micas peut aussi donner de très jolis effets sur la peau, le traditionnel Monoï est un bonheur olfactif et vous transporte dans les îles en une seconde.

Les mêmes conseils alimentaires que pour la préparation, on fait la part belle aux fruits et légumes de saison, pleins de nutriments pour notre peau, ainsi que de l’eau régulièrement.

Même si on est retourné en ville on prend le temps de s’exposer un peu tous les jours, ça entretient le hâle, ça ensoleille le moral et nous permet de continuer à produire de la vitamine D.

Et surtout : profitez de vos vacances !

Partagé :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Table des matières

Découvrez la boutique d'Orléans

Réseaux sociaux

Articles populaires

Articles similaires